12 bonnes raisons de SE SYNDIQUER

1- Pourquoi me syndiquer, puisque le patron décide de tout dans l’entreprise?

Rien n’est inéluctable. Si nous prenons en main nos affaires, nous pouvons faire changer les choses. Dans beaucoup d’entreprises, grâce à l’action collective, des avancées ont été obtenues en matière de salaires, de conditions de travail, de lutte contre la précarité. Le syndicat est le lieu naturel ou les salariés débattent, s’organisent, agissent pour faire valoir leur droit, leurs revendications.

Tout le monde a sa place dans la CGT.

2-Quel intérêt à me syndiquer sachant que je suis en contrat précaire ?

Justement, la CGT combat la précarité et le chômage de masse et se bat pour la transformation de ces emplois précaires en emplois stables .

Tout cela passe notamment par la création d’une vraie Sécurité Sociale Professionnelle et un Nouveau Statut du Travail Salarié qui garantissent un socle de droits transférables et progressifs sur toute une carrière, quelle que soit l’Entreprise.

3- Les Syndicats sont trop  loin de nos préoccupations, trop politiciens !

La CGT a pour vocation la défense des intérêts des salariés et représente toutes les catégories (actifs, privés d’emploi , retraités …..). Nos intérêts sont différents de ceux des patrons. Dans cette perspective, pour être efficaces, nous ne nous interdisons rien : la lutte, la proposition, la négociation …..

La CGT est un contre-pouvoir indispensable face au capitalisme et à ses conséquences néfastes. C’est parce qu’elle est indépendante financièrement, grâce aux cotisations de ses syndiqués (1% du salaire ou pension), qu’elle ne subit AUCUNE influence.

La CGT agit dans l’intérêt des salariés et non en fonction des partis politiques ou associations …..

Elle a un objectif de progrès social dans notre société et dans nos entreprises.

4- Dans mon entreprise, je ne sais pas ce qu’il se passe dans les réunions avec la direction ?

À la CGT, il existe une « charte des Elus et Mandatés » qui stipule que personne n’est propriétaire de son mandat syndical et chaque responsabilité est un bien collectif; ainsi chaque élu et mandaté DOIT rendre compte de l’état d’accomplissement de sa fonction aux syndiqués et au syndicat dont il dépend.

Les syndiqués (isolés ou organisés en section syndicale) ont le pouvoir d’intervenir à tout moment dans l’activité de leurs représentants mandatés et de les remplacer si nécessaire ….

5- Dans mon entreprise, si j’ai un problème avec la direction, qui me soutiendra ?

La CGT est organisée e façon géographique au plus proche des salariés par le biais des Unions Locales (conseillers des salariés, permanences juridiques …..) mais est aussi présente dans toutes les branches professionnelles.

C’est le cas dans notre secteur d’activités Toutes entreprises confondues.

Nous nous appelons FAPT (Fédération des Activités Postales et des Télécommunications).

C’est la garantie pour chaque salarié de trouver un accompagnement DE PROXIMITE car notre particularité est que nous sommes implantés dans chaque département.

6-La CGT peut-elle aider à faire augmenter mon salaire ?

La réponse est oui !!!!!!

Mais elle ne peut le faire seule, elle a besoin de la mobilisation des salariés pour créer le rapport de force. N’oublions pas que seuls les salariés sont créateurs de richesses et que le salaire DOIT permettre à chacun de vivre DIGNEMENT.

L’augmentation des salaires c’est plus de moyens pour consommer et c’est bon pour la croissance.

La CGT propose une véritable égalité salariale entre les femmes et les hommes à qualifications et compétences égales ainsi qu’un SMIC brut à 2000 euros pour une durée légale de travail de 32 heures hebdomadaires.

7- Je vote pour la CGT, c’est déjà bien suffisant !

Voter , c’est déjà agir, mais comment concrétiser ce soutien ?

Face aux employeurs, si nous voulons peser, si nous voulons être entendus, si nous voulons négocier dans de bonnes conditions, n’oublions jamais que notre force c’est le nombre et être organisés.

Se syndiquer c’est se donner encore plus de force en prolongeant son vote CGT !

8- Il y a trop de syndicats, je ne sais pas lequel choisir.

C’est vrai et c’est une caractéristique française ! D’ailleurs, par souci d’efficacité, notre organisation recherche toujours l’unité d’action la plus large possible.

Néanmoins, le choix ne doit pas être un obstacle . En venant à la CGT, personne n’abandonne ses idées personnelles, ce sont tes idées qui comptent, et c’est toi qui apporteras ta contribution au syndicat.

9- Si je me syndique …. où va l’argent de ma cotisation ?

C’est se donner les moyens de l’action collective.

En clair, la cotisation sert à l’expression de l’organisation (tracts, affiches organisations de réunions etc.). Elle sert au financement solidaire de la CGT à travers ses organisations, Confédération, Fédérations, Unions départementales, Unions locales, syndicats).

La cotisation s’élève à 1% de ton salaire net et elle est déductible de tes impôts à hauteur de 66%.

10- Si je me syndique ….. à quoi aurai-je le droit ?

Se syndiquer c’est se donner la liberté d’agir. Individuellement et collectivement, nous faisons valoir nos droits (Code du travail, conventions collectives, accords d’entreprises ….).

En outre, le syndiqué a droit à des informations particulières (presse, informations juridiques, assistance …..) sans oublier la formation syndicale.

11- Si je me syndique …. c’est pour participer ! Trouverai-je ma place dans le syndicat ?

Chacun compte pour un ! Le point de vue de chacun est important !

Etre syndiqué, c’est apporter quelque chose à la collectivité.

Tu prendras la place que tu auras envie de prendre, avec le degré d’investissement qui sera le tien.

Tous les salariés ont leur place dans le syndicat.

12- Je suis retraité, ai-je ma place à la CGT ?

Les retraités vivent dans la même société que les salariés et rencontrent des problématiques qui concernent le pouvoir d’achat, l’accès à des soins de qualité pour toutes et tous, pour des services publics e proximité, des logements décents …..

Autant de thèmes que la CGT met à l’ordre du jour de toutes ses initiatives, et autant de raisons pour élargir le rapport de force et adhérer à la CGT.

Bien vieillir, au 21e siècle dans une société développée est un défi pour le syndicalisme retraité.

 

 

 

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

RSS