Le management de notre plateau pour l’ensemble des collaborateurs dans cette période de transition est plus orienté sur les chiffres, la pression de l’atteinte des objectifs, la culture de la performance dans ce contexte cela engendre des situations de stress

Cela fait maintenant 12 semaines que notre plateau utilise ce nouveau CRM score, nous sommes  la dernière vague d’attribution avec les plateaux de Lille et Lyon et malgré les alertes de disfonctionnement de Bordeaux, des relevés d’anomalies de Rennes et Noisy, notre direction passe en force cette réorganisation et installation qui malgré la formation d’une journée ne permettent pas son utilisation rationnelle, pour les vendeurs. À ce jour des informations nouvelles nous sont données chaque semaine sur l’outil.

Que sont devenus les engagements de notre directeur ? Le bien être des salariés. Où est la gestion uniforme de tous les plateaux ? De réduire les retards de contractualisation vers nos clients, de la  facilité de l’action de vente vers les clients, de nous retirer la partie administrative de la contractualisation, de  la vision réelle de l’activité du chiffre d’affaire de nos clients sur score, de son potentiel courrier et colis, du potentiel marketing.

Notre environnement a changé avec les postions d’appel du middel plus de bruit aux heures de pointes, brouhaha général, de la chaleur en augmentation +25 ° durant la journée de la lumière peu ou pas du tout adapter au travail sur écran, déflecteurs de lumière inadaptés. De la proximité des positions de travail  6 vendeurs sur 12 m2.

Les promesses de notre directeur étaient : pas de déploiement sans maitrise de l’outil pas d’objectif durant le déploiement avec un accompagnement constant et efficace.

Les procès sont de plus en plus compliqués en modification constante, une perte complète de la vision  des actions à mener vers les clients pour le suivi des ventes.

Le management de notre plateau pour l’ensemble des collaborateurs dans cette période de transition est plus orienté sur les chiffres, la pression de l’atteinte des objectifs, la culture de la performance  dans ce contexte cela  engendre des situations de stress, 7 vendeurs plus 5 collaborateurs au middle en retrait social ou en arrêt  (les cinq manageurs sont  quotidiennement sur leur dos) une grosse lassitude, un épuisement mental et une fatigue générale pour les autres, tout ça malgré un dialogue social, contradictoire avec la réalité de notre plateau et d’autres situations engendrent des évènements dramatiques sur les autres plateaux.

Où est passé le budget de vie au travail ? L’arrêt des activités relaxantes sont remplacés par des tableaux journaliers sur le temps d’appel en rouge – ou vert +  se rajoute  le courriel de l’activité à la mi-journée.

Les briéfs incendiaires du lundi matin comme s’ils avaient à faire à une classe de 6 ème  engendre une perte d’estime de soi,  le tout sans tenir compte de notre implication, du professionnalisme de chacun et de notre respect du client de notre étique et du respect de notre entreprise.

Nous pouvons dire de score, que ce n’est pas un outil pour faciliter la vente mais pour  gérer le control  et le suivi des chiffres.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *